Actuel

  • Tous

  • En point de mire

    • News

    • Focus

    • Faits

  • Communiqués

  • Consultations

  • Positions

Andreas Schiesser: «Plus une maladie est répandue, plus le prix du médicament devrait baisser»

Pour Andreas Schiesser, il est logique que les entreprises pharmaceutiques cherchent à maximiser leurs bénéfices. Ce qui est en revanche incompréhensible, c’est que la politique ne parvienne pas à suivre son propre agenda en faveur des assurés et des patients. curafutura regroupe, comme le dit son slogan, les assureurs-maladie innovants. Qu’est-ce que cela signifie pour […]

Lire plus

Pius Zängerle à propos de l’évolution des coûts: « Nous devons agir rapidement »

Le monitoring des coûts dans l’AOS (MOKKE) nous joue-t-il des tours? A voir les récentes réactions à la hausse des coûts de 5,1% en 2021, on peut se poser la question. Ce chiffre a mis en émoi de nombreux commentateurs. À raison? Ou s’agit-il d’une posture visant à pousser un agenda? En tous les cas, […]

Lire plus

Droit de recours: une décision qui fera date et devrait influencer la planification hospitalière

L’Hôpital universitaire de Bâle construit une nouvelle tour. D’autres hôpitaux investissent aussi dans leur infrastructure. La tendance est pourtant à une baisse des traitements stationnaires et tout le monde ne jure que par l’ambulatoire. Comment expliquer cette apparente contradiction? Quelles conséquences ont les listes hospitalières? Et que penser du droit de recours des associations d’assureurs-maladie, […]

Lire plus

Josef Dittli à propos du TARDOC: la neutralité des coûts ne doit pas être détournée pour introduire un pilotage des coûts ad aeternam

Les partisans du nouveau tarif médical TARDOC affirment qu’il est prêt à remplacer le tarif obsolète TARMED dès 2023. D’autres acteurs le contestent et affirment que le TARDOC ne remplit le critère de neutralité des coûts. Comment expliquer ces interprétations divergentes? Définissons d’abord de quoi on parle. La neutralité des coûts est un des critères […]

Lire plus

Mario Morger : «Le système de santé suisse est certainement cher. Quant à savoir s’il est bon, nous ne le savons tout simplement pas.»

Mario Morger demande la transparence dans le domaine médical. La concurrence peut ainsi jouer à plein et la qualité du système de santé suisse, être améliorée, argue le responsable Tarifs de curafutura. Quelle est votre définition de la qualité?Pour moi, qualité signifie qu’un patient atteint d’une maladie bénéficie du traitement optimal pour sa situation spécifique. […]

Lire plus

Mathias Früh: « Nous passons à côté de centaines de millions d’économies chaque année dans le domaine des médicaments »

Mathias Früh est responsable du rapport d’Helsana sur les médicaments, qui pointe depuis des années un immense potentiel d’économie: les génériques et biosimilaires. En tant qu’économiste de la santé, il trouve scandaleux que ce potentiel reste inutilisé. curafutura est l’association des assureurs-maladie innovants. Mais les génériques et biosimilaires sont-ils encore vraiment synonymes d’innovation aujourd’hui?Pour curafutura et […]

Lire plus

« Nous avons pu détecter 649 millions de francs de prestations facturées de manière erronée ou superflue »

Les assureurs-maladie jouent un rôle central dans le contrôle des coûts de la santé. Pour mener à bien cette mission, des spécialistes des tarifs, des experts médicaux, des analystes de données, mais aussi d’anciens policiers travaillent ensemble pour traquer les erreurs de facturation ou les abus. Le responsable de la division Prestations et Produits à […]

Lire plus

Matthias Schenker: « Il est absolument contre notre intérêt que les coûts augmentent »

Les assureurs-maladie sont-ils eux-mêmes à la source de la hausse des coûts ? Bien au contraire, répond Matthias Schenker, responsable politique de santé chez CSS Assurance. En interview, il s’exprime au sujet des frais administratifs bas, des mauvais incitatifs et de l’innovation dans le système de santé. « Les assureurs-maladie innovants », c’est le slogan […]

Lire plus

« Tardoc est le projet le plus difficile auquel j’ai travaillé. Ma motivation : chaque année de plus avec Tarmed est une catastrophe. »

Pius Zängerle se bat pour que le Tardoc entre enfin en vigueur. Pour le directeur de curafutura, le nouveau tarif est incontournable, car sinon 12 milliards de francs de primes continueraient à être utilisés chaque année de manière complètement approximative avec le tarif Tarmed, qui est obsolète. Le Tardoc est vaste, complexe et technique. Si vous deviez […]

Lire plus