Actuel

  • Tous

  • En point de mire

    • News

    • Focus

    • Faits

  • Communiqués

  • Consultations

  • Positions

Marco Romano nommé directeur adjoint et responsable de la politique de santé de curafutura

Passage de témoin à la tête de l’association des assureurs-maladie curafutura: le Tessinois Marco Romano (41 ans) est nommé directeur adjoint et responsable de la politique de santé. Marco Romano, diplômé en sciences politiques et sociales, a été membre du Conseil national de 2011 à 2023, où il a notamment présidé la Commission des institutions […]

Lire plus

curafutura est favorable à la concurrence entre assureurs et donc à la publicité 

Dans l’assurance obligatoire des soins (AOS), les primes encaissées servent à 95% à régler les honoraires des médecins, les médicaments, les frais d’hospitalisation et les analyses de laboratoire. Les 5% restants sont des charges administratives. À peine 0,3% est consacré à la publicité. L’initiative parlementaire débattue cette semaine au Parlement vise à supprimer totalement la […]

Lire plus

Les coûts de la santé dans l’assurance de base ont augmenté de 4,6 % en 2023

Les coûts de la santé dans l’assurance de base (AOS) ont nettement augmenté en 2023. Les coûts bruts par personne se sont élevés à 4’513 francs. Cela correspond à une augmentation de 4,6 % par rapport à l’année précédente. Les coûts ont augmenté le plus fortement dans la physiothérapie (+7,0 %), les soins à domicile (+6,1 %) et le domaine hospitalier stationnaire (+5,3 %). Cette évolution préoccupante souligne plus que jamais la nécessité de réformes importantes du système de santé. Pour curafutura, il s’agit notamment du financement uniforme EFAS, de la révision du tarif médical obsolète TARMED par TARDOC et de l’adaptation des règles de fixation des prix des médicaments.

Lire plus

Réseaux de soins: non à une surréglementation nuisible dans un domaine qui fonctionne aujourd’hui de manière exemplaire

Les réseaux de soins se sont développés de manière extrêmement dynamique en Suisse ces dernières années et les assurés sont de plus en plus nombreux à choisir cette forme d’assurance de manière volontaire. Il est donc tout à fait inutile d’alourdir ce domaine avec une réglementation superflue et même nuisible, car elle compliquerait largement l’administration des réseaux. curafutura s’oppose par conséquent à la décision prise mardi par la Commission de la santé du Conseil des États.

Lire plus

Convention de qualité: les hôpitaux, les cliniques et les assureurs améliorent ensemble la qualité dans le secteur de la santé

H+, santésuisse et curafutura ont soumis ensemble au Conseil fédéral la convention de qualité pour les hôpitaux et les cliniques après l’avoir remaniée. C’est la première du genre. Elle devrait être approuvée par le gouvernement. Un pas important sera ainsi franchi pour le développement de la qualité et la sécurité des patients dans les établissements […]

Lire plus

Stop à l’extension du catalogue de prestations à charge de l’assurance de base

Deux interventions parlementaires visent à ce que de nouvelles prestations soient prises en charge par l’assurance obligatoire des soins (AOS). curafutura émet de sérieuses réserves à cet égard. Le catalogue de prestations est déjà extrêmement étoffé. L’objectif doit être un allégement et non une nouvelle extension qui se répercuterait en fin de compte sur les […]

Lire plus

Étape majeure franchie en politique de la santé! Le Parlement adopte EFAS

Après 14 ans de débats, le financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires EFAS a franchi le dernier obstacle qui l’attendait au Parlement. L’alliance, qui regroupe 22 intervenants, se réjouit de l’adoption de cette réforme centrale pour le système de santé suisse. Le secteur de la santé doit désormais préparer sa mise en œuvre afin qu’à la […]

Lire plus

Adaptation des marges de distribution des médicaments: le Conseil fédéral donne son feu vert et encourage les génériques, ce qui profite aux patients et aux payeurs de primes

Le Conseil fédéral dit oui à l’adaptation des marges de distribution des médicaments soumis à ordonnance. Il ouvre ainsi la voie à une utilisation accrue des médicaments génériques. Cette adaptation permet de faire des économies immédiates de 60 millions de francs et de réaliser à plus long terme des économies supplémentaires de plusieurs centaines de millions […]

Lire plus

Financement uniforme des prestations (EFAS): adopter une réforme importante avec des valeurs de référence claires

L’alliance de 22 intervenants du secteur de la santé invite le Parlement à ne pas alourdir le projet de financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires (EFAS) et à le clore. Pour cela, l’intégration des soins doit revêtir un caractère contraignant clair et la volonté de ne pas surcharger la réforme doit être concrète. L’uniformisation […]

Lire plus

Physiothérapie: l’intervention tarifaire du Conseil fédéral pousse les partenaires à s’asseoir à la table des négociations et permet de lutter contre les possibilités d’optimisation de la facturation

Une révision complète du tarif est nécessaire dans un deuxième temps: curafutura demande aux partenaires tarifaires d’entamer rapidement les négociations sur la base de conditions clairement définies Le domaine de la physiothérapie enregistre une très forte hausse des coûts à charge de l’assurance de base (AOS). Ceux-ci ont plus que doublé au cours des dix […]

Lire plus

curafutura prend acte du départ de KPT et réaffirme sa détermination à continuer d’améliorer le système de santé en collaboration avec ses membres

curafutura a été informée par KPT de sa décision de quitter l’association d’ici fin 2024. curafutura regrette cette décision. curafutura continuera à l’avenir également à lancer et à soutenir des réformes essentielles afin d’améliorer le système de santé, en collaboration avec ses membres. Trois projets importants sont sur le point d’aboutir: le financement uniforme EFAS, […]

Lire plus

Le contrôle des factures réalisé par les membres de curafutura permet des économies de 1,7 milliard de francs

Le financement uniforme EFAS lui donnera une impulsion supplémentaire Le financement uniforme de l’ambulatoire et du stationnaire EFAS entre dans sa phase finale. Cette réforme fondamentale uniformisera le financement et freinera considérablement les coûts. Durant sa session d’hiver, le Parlement se penchera en particulier sur la question du contrôle des factures, le cœur de métier […]

Lire plus

Nette hausse des primes pour 2024: les payeurs de primes sont pénalisés par le report des réformes du système de santé, telle que la révision des marges de distribution des médicaments

La prime moyenne pour l’année 2024 augmente de manière importante avec une hausse de 8,7%. Cette hausse reflète l’augmentation des coûts, qui sont en nette croissance dans presque tous les groupes de prestations de l’assurance obligatoire des soins (AOS). Face à cette évolution, curafutura déplore l’inaction politique et en particulier le fait que le Département fédéral de l’intérieur (DFI) n’a pas suffisamment exploité les mesures de maîtrise des coûts immédiatement disponibles.

Lire plus

Baromètre des biosimilaires: faible hausse des prescriptions de biosimilaires malgré l’interchangeabilité confirmée par Swissmedic

Le recours aux médicaments biosimilaires reste modeste et le nombre de prescriptions augmente trop lentement. Des raisons médicales ne sauraient l’expliquer, en particulier pour les thérapies primaires, car l’interchangeabilité des biosimilaires avec les préparations de référence a désormais été confirmée par Swissmedic. Le faible recours aux biosimilaires signifie qu’un potentiel d’économies de 100 millions de francs d’économies restera inexploité en 2023.

Lire plus

Le Conseil fédéral renonce à la révision des marges de distribution, qui permettrait d’importantes économies grâce aux génériques

Quelques jours avant l’annonce de la hausse des primes, le Conseil fédéral a renoncé à procéder à la révision des marges de distribution des médicaments. Cette réforme attendue depuis longtemps aurait permis des économies considérables, s’ajoutant aux autres mesures décidées aujourd’hui par le Conseil fédéral. La révision du système de marges de distribution des médicaments […]

Lire plus

Nouvelle version de l’accord de branche concernant les intermédiaires dans l’assurance-maladie

La version 2.0 de l’ABI a été adaptée aux nouvelles exigences légales, ouvrant la voie à une demande de déclaration de force obligatoire générale. A la suite de la récente révision de loi, curafutura et santésuisse ont adapté l’accord de branche concernant les intermédiaires afin de continuer à garantir la qualité du conseil fourni par […]

Lire plus

EFAS: vaste alliance favorable à l’élimination rapide des divergences et à la mise en œuvre subséquente 

Le financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires, abrégé EFAS, est l’une des réformes les plus complètes et les plus importantes qu’ait connues le système de santé suisse depuis l’introduction de la LAMal. Voilà 14 ans que le projet est débattu au Parlement, et lors de la session d’automne 2023, il sera soumis au Conseil national […]

Lire plus

curafutura invite les politiques à prendre leurs responsabilités et à mettre en œuvre trois réformes prioritaires pour améliorer l’efficacité et freiner les coûts de la santé

«Le temps du diagnostic est révolu, il faut maintenant passer à la la thérapie du système de santé», a souligné le président de curafutura, Konrad Graber, ce mardi lors de la conférence de presse annuelle. Les mesures efficaces sont connues: premièrement le financement uniforme EFAS, deuxièmement la révision du tarif médical et troisièmement, l’utilisation accrue de génériques. curafutura demande aux politiques de prendre leurs responsabilités et de mettre en œuvre rapidement ces trois réformes, qui représentent ensemble un potentiel d’économies de plusieurs milliards de francs. En outre, un débat sur l’étendue du catalogue de prestations de l’assurance de base est nécessaire à long terme, car celui-ci n’a cessé d’être élargi depuis l’entrée en vigueur de la LAMal, ce qui entraîne une forte augmentation des coûts.

Lire plus

Planification hospitalière

CONTEXTE Avec 277 hôpitaux sur 581 sites (OFS 2021), la Suisse a l’une des densités hospitalières les plus élevées au monde. Plus d’un tiers des coûts de l’assurance obligatoire des soins sont occasionnés dans des hôpitaux. Souvent, plusieurs hôpitaux proposant la même offre se trouvent dans un même canton. Conformément à la Constitution fédérale, la compétence en […]

Lire plus

Coûts de la santé: hausse supérieure à la moyenne pour des groupes de coûts essentiels

Les coûts liés à notre système de santé évoluent dans la mauvaise direction. Une forte hausse se dessine au deuxième trimestre également, à quelques exceptions près. L’automne s’annonce donc rigoureux au niveau des primes. De juillet 2022 à juin 2023, chaque personne assurée en Suisse a bénéficié en moyenne pour 4447 francs de prestations à […]

Lire plus

Le réexamen triennal des médicaments devrait permettre 150 millions d’économies – mais le potentiel est loin d’être épuisé.

curafutura propose que le réexamen des prix se fasse chaque année pour les médicaments les plus vendus Le réexamen triennal des médicaments devrait générer des économies de près de 150 millions de francs pour l’année 2023, selon une nouvelle analyse réalisée par curafutura. Cependant, le potentiel de cette mesure est loin d’être entièrement exploité. curafutura pose […]

Lire plus

Coûts de la santé : Le TARDOC permettra d’économiser 600 millions de francs sur trois ans

Le concept de neutralité des coûts du TARDOC garantit une évolution des coûts inférieure à la moyenne et soulage durablement les payeurs de primes  curafutura a analysé l’impact qu’aura le nouveau tarif médical TARDOC sur l’évolution des coûts de la santé. Les payeurs de primes seront considérablement soulagés grâce à un plafond de coûts contraignant. […]

Lire plus

Konrad Graber est nommé président de curafutura

Le comité directeur de curafutura a élu l’ancien conseiller aux États Konrad Graber (Centre/LU) nouveau président de curafutura. Il prendra ses fonctions le 1er juin 2023 et succèdera au conseiller aux États Josef Dittli (PLR/UR). Le comité directeur se réjouit d’avoir trouvé en la personne de Konrad Graber une personnalité expérimentée qui connaît parfaitement les […]

Lire plus

La CSSS-N reste prudente dans des décisions importantes sur le deuxième volet de mesures et le financement uniforme

Le système de santé ne doit pas être complété par un nouveau type de réseaux de soins coordonnés. Il s’agit plutôt de revaloriser les modèles d’assurance alternatifs existants, qui sont aujourd’hui déjà performants. curafutura salue cette décision prudente de la Commission de la santé publique du Conseil national. La CSSS-N semble également consciente de la […]

Lire plus

Baromètre des biosimilaires Suisse: première analyse des habitudes en matière de prescription – les rhumatologues donnent l’exemple

Les rhumatologues prescrivent plus souvent des biosimilaires que les gastroentérologues ou les dermatologues. Tel est le constat d’une étude mandatée par biosimilar.ch à l’OFAC et portant sur le comportement de prescription de l’adalimumab chez les patients qui commencent un traitement – aussi appelés patients naïfs dans la terminologie médicale. Les causes de ces différences parfois […]

Lire plus

Le Conseil des États se prononce clairement pour le remplacement du TARMED

Le Conseil des États ne veut pas entendre parler d’une intervention directe du Conseil fédéral dans le tarif médical obsolète TARMED. C’est un engagement pour l’avenir des nouvelles structures tarifaires ambulatoires, notamment du TARDOC. Mais dans le même temps, le Conseil des États élargit la marge de manœuvre de la Confédération et des cantons dans […]

Lire plus

La version finale du TARDOC a été transmise à l’organisation tarifs médicaux ambulatoires (OTMA)

Toutes les adaptations demandées par le Conseil fédéral ont pu être effectuées Les partenaires tarifaires FMH et curafutura ont transmis la version finale du nouveau tarif médical TARDOC à l’Organisation tarifs médicaux ambulatoires (OTMA). La nouvelle version (V1.3.1) contient les adaptations exigées par le Conseil fédéral relatives à la neutralité des coûts et les concepts […]

Lire plus

Utilisation hors étiquette des médicaments (off-label use): de plus en plus d’assureurs-maladie se coordonnent

127 ratings d’études communs réalisés durant la première année de la plateforme OLU De plus en plus d’assureurs-maladie se coordonnent dans le domaine de l’utilisation hors étiquette des médicaments (off-label use) grâce à une plateforme sur laquelle des ratings d’études sont élaborés en commun. Un an après la mise en service de cette plateforme, curafutura […]

Lire plus

Refus politique d’une nouvelle intervention tarifaire dans un TARMED obsolète

Une décision perspicace, puisque le nouveau tarif médical est prêt Le tarif médical TARMED obsolète arrive en fin de course. C’est aussi l’avis de la Commission de la santé du Conseil des États (CSSS-E). curafutura y voit une marque de confiance envers les nouvelles structures tarifaires et un message visant à éviter d’investir dans ce […]

Lire plus

Financement uniforme des prestations (EFAS): le Conseil des États va de l’avant – enfin

Le Conseil des États appuie sur l’accélérateur et va de l’avant avec le financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires (EFAS). Le projet peut ainsi aller dans l’élimination des divergences et – espérons-le – enfin bientôt entrer dans sa phase finale. Lorsque le financement uniforme sera adopté, une amélioration importante du système de santé sera accomplie, […]

Lire plus

Les nouveaux médicaments onéreux stimulent la hausse des dépenses: seuls 20 médicaments génèrent un cinquième des coûts

Les modèles de prix confidentiels ne freinent pas la hausse des coûts, bien au contraire Parmi les 20 médicaments qui engendrent les plus fortes dépenses dans l’assurance de base (AOS), sept médicaments reposent sur un modèle de prix confidentiel. Cela signifie que seul leur prix public, ou prix vitrine, est connu. L’intransparence est ainsi largement […]

Lire plus

Deuxième volet de mesures: la Commission de la santé du Conseil national se montre sceptique et demande à l’administration de reconsidérer son approche

La Commission de la santé du Conseil national n’est pas convaincue par le deuxième volet de mesures visant à freiner la hausse des coûts. curafutura comprend cette prudence et ce scepticisme, car les mesures proposées par le Conseil fédéral n’atteignent pas leur objectif déclaré de maîtrise des coûts et alourdiraient encore davantage une réglementation déjà […]

Lire plus

Oui au financement uniforme EFAS – mais évitons les doublons et la bureaucratie inutile

La Commission de la santé du Conseil des États (CSSS-E) a donné son accord de principe au financement uniforme de l’ambulatoire et du stationnaire (EFAS). En soi, ce signal est certes positif et important. Mais dans le même temps, la CSSS-E instaure des doublons inutiles. Ainsi, les cantons devraient obtenir accés aux données de facturation […]

Lire plus

Économies de 1,7 milliard de francs grâce au contrôle des factures – un autre frein à la hausse des coûts

Le financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires (EFAS) va-t-il franchir l’obstacle du Conseil des États?Il est beaucoup question du contrôle des factures dans ce dossier – le cœur de métier des assureurs. Le contrôle des factures opéré par les quatre membres du curafutura permet de réduire les dépenses de 1,7 milliard de francs par […]

Lire plus

Procédure de consultation sur les médicaments: un projet qui va dans la bonne direction

La population suisse doit payer trop pour les médicaments, et le marché est en pleine croissance. Actuellement, la hausse des coûts est de 10%. La procédure de consultation sur les médicaments arrive donc à point nommé. curafutura approuve les grandes lignes du projet du Département fédéral de l’intérieur (DFI) visant à freiner la hausse des […]

Lire plus